Close

Présentation

L’association LA MAD PRIDE, association à but non lucratif créée en 2014, s’inscrit dans un mouvement de lutte contre toute forme de discrimination sociale des personnes en difficultés psychiques ou addictives.

Nos objectifs

Nos objectifs associatifs revendiquent une politique de santé citoyenne qui s’accorde à dire avec l’Organisation Mondiale de la Santé qu’il ne peut y avoir une réelle politique de santé s’il n’existe une réelle politique en santé mentale. 

La santé mentale est un enjeu de société, à la fois politique, social et culturel, qui dépasse le seul champ de la santé. Le bien-être de chacun passe par le souci de l’autre, le droit à mener sa vie dignementpar le droit au logement, à l’emploi, à la formation mais aussi par le droit de ne pas être bien tout le temps.

La santé mentale est un enjeu de santé publique qui pose la question de l’accès aux soins pour tous et plus particulièrement pour les plus démunis.

  • La santé mentale est un enjeu majeur qui nous concerne tous !
    Participer activement aux actions de l’association, c’est aussi revendiquer, en tant que citoyen, le droit à la santé en général et à la santé mentale en particulier.
  • Elle s’adresse donc à toute personne concernée par la santé mentale (usagers, citoyens, aidants, familles et proches, professionnels du soin et du service social etc.) afin de mener des actions qui favorisent « l’inclusion sociale » des personnes vivant avec des troubles psychiques ou addictifs et qui, de ce fait sont souvent l’objet de préjugés et de discriminations sociales, au quotidien.
  • L’association entend ainsi promouvoir toute action montrant qu’il n’y pas deux catégories d’exclusion pour des catégories différentes de citoyens mais qu’il y a un processus d’exclusion en général.
Découvrir la Charte La Mad Pride
Nos actions

L’association LA MAD PRIDE, c’est :

  • Des rencontres (conférence-débat, forum etc.) ayant pour thème par exemple « La Santé mentale dans la Cité » (15 mars 2017)
  • Le défilé de rue annuel nommé MAD PRIDE. Cette manifestation festive grand public se déroule, en principe, la deuxième semaine du mois de juin.

Cette marche pour la dignité et la citoyenneté des personnes en difficultés psychiques ou additives est un événement festif dans la ville très médiatisé.

« Notre fierté ce n’est pas « fou » mais c’est de revendiquer le droit à la différence et au vivre ensemble en toute solidarité car nous sommes avant tout des personnes citoyennes à part entière ».

C’est une un moment festif haut en sons et en couleurs, qui s’organise autour d’un défilé de rue convivial et revendicatif visant à :

  • Informer, interpeller et mobiliser un large public sur les troubles psychiques et addictifs.
  • S’ouvrir aussi aux problématiques liées aux handicaps et à l’exclusion sociale (précarité).
  • Vers une reconnaissance du projet par les partenaires politiques et les partenaires associatifs. 
  • Vers une mutualisation des compétences de chacun au service d’une action militante commune.
  • Favoriser l’implication des associations dans les Semaines d’Information sur la Santé Mentale SISM.
Le Bureau

Président : Philippe Guérard (Advocacy France).

Vice-président : Alain Callès (Vie Libre).

Vice-président : Joan SIdawy.

Trésorier : Daniel de Saint-Riquet (Vie Libre).

Trésorière adjointe : Michelle Doiteau (Schizo?… Oui!)

Secrétaire : Michèle Mestre (Aftoc).

Secrétaire adjointe : Anne-Marie Lavarde.